Carte Blanche

Episode 123 - Didier, modéliste de la Dordogne, s'est lancé récemment dans une revisitation de la " Rue de Suède ". Inspiré, tout comme moi, par l'oeuvre originale publiée dans le HS48 de " Loco-Revue ", il semble que ce blog a été l'élément déclencheur pour démarrer son projet. J'ai l'ai donc invité à nous présenter sa vision de ce réseau de Yann Baude, devenu célèbre.

Décidément, la " Rue de Suède ", oeuvre de Yann Baude, aura été source d'inspiration pour bon nombre d'entre nous. Didier, jeune retraité, vient, lui aussi, de succomber au charme de ce module.

letraindemanu (648) Rue des vignes ho didier24 maquette au 10e

Photo 648 : Première pré maquette au 1/10e de la " Rue de suède ". Source : Didier24 pour letraindeanu sur Canalblog.

Il faut dire que cet ancien Montreuillois, aujourd'hui installé en Dordogne, a baigné tout petit dans la marmite d'élixir ferroviaire. Déjà par l'ambiance de la ligne de Vincennes et ses locomotives à vapeur fumantes et sifflantes (devenue depuis RER A). Les vacances passées parfois chez un oncle, employé SNCF, et une tante garde-barrières ont également contribué a façonner cette passion naissante. Raison pour laquelle notre ami modéliste est devenu un amoureux des matériels d'époque III essentiellement.

A ses dix ans, Didier à reçu son premier coffret. Puis s'orienta vers le N faute de place (il a été membre de l'AFAN). Rattrapé par la vie active et la famille, le train fût mis en sommeil quelques années. Désormais à la retraite, notre ami peut enfin se consacrer à sa passion et s'est lancé dans ce projet. Je lui cède donc la place pour qu'il vous présente ses objectifs.


Par Didier24
chroniqueur invité

J'ai décidé de construire un réseau mais en HO cette fois. J'ai longuement hésité sur le thème de mon module : Un dépot vapeur et diesel avec un pont tournant, une gare et des embranchements particuliers ou un port. Car je souhaitais un réseau de manoeuvres, éventuellement bouclé pour regarder passer les trains. " Faire la vache " comme le dit Yann Baude.

Depuis cinq ans, j'ai acquis une partie de mon parc roulant : des locomotives vapeur et des autorails, puis des wagons et trois voitures voyageurs en fonction des mes " coups de coeur " du moment.

letraindemanu (649b) Rue des vignes ho didier24 maquette au 10e

Photo 649 : Différentes pré maquettes au 1/10e de la " Rue de suède ". Source : Didier24 pour letraindeanu sur Canalblog.

Dans le même temps j'ai commencé, sur Raily, à esquisser des plans. Beaucoup de plans, sans parvenir à un plan satisfaisant. Abonné à " Loco-Revue ", " Voie libre " et " Clés pour le train miniature ", ces revues m'ont beaucoup inspiré. D'ailleurs, le projet " Suzons-les-Pins " avait retenu mon attention dans un premier temps.
 
Mais c'est " La rue de Suède " de Yann Baude qui fût vraiment " LA " révélation. A la même période le réseau " 57 rue Effeife " m'avait beaucoup plu, mais il lui manquait à mon sens des embranchements particuliers. Finalement, c'est le fil " La rue de Suède revisitée en Märklin digital " sur le forum " Loco-Revue " qui aura été le déclic pour arrêter mon choix définitif sur ce premier élément d'un réseau modulaire dont l'autre face sera un dépot.

letraindemanu (650) Rue des vignes ho didier24 maquette au 10e

Photo 650 : Différentes pré maquettes au 1/10e de la " Rue de suède ". Source : Didier24 pour letraindeanu sur Canalblog.

Ma première version était fidèle à celle de Yann Baude. J'ai alors créé une maquette au 1/10e pour évaluer les volumes. Mais ça ne me convenait pas. La rue partait trop vers la droite et entraînait directement le regard. L'usine au premier plan à droite était trop imposante à mon goût. Ayant acquis depuis cinq ans des bâtiments chez " Régions et Compagnies " en prévision de mon futur réseau,  j'ai une usine de meubles qui conviendrait bien.

J'ai donc refais une deuxième version, en modifiant légèrement le plan de voie pour cette usine. Le résultat me convient mieux, mais au bout de quelques jours je trouve les hangars au fond a gauche trop imposants et trop modernes, mon réseau étant d'époque III. Et puis le ferrailleur ne m'attire pas particulièrement. Après inventaire de mes bâtiments, j'ai des chais qui conviendraient mieux, à la place de ces entrepôts.

J'ai donc entamé la construction d'une troisième version de cette pré maquette au 1/10e. Et cette dernière approche me plaît beaucoup. Au point que j'ai débuté la construction du show-case à l'échelle 1 cette fois.

letraindemanu (651b) Rue des vignes ho didier24 maquette au 10e

Photo 651 : Construction du show-case pour "la rue des vignes". Source : Didier24 pour letraindemanu sur Canalblog.

C'est en faisant mes recherches documentaires sur internet que j'ai trouvé le nom de mon module. je me suis en effet aperçu que cette usine avait réellement existé à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Elle est aujourd'hui transformée en logements. En visitant les alentours, il existe une " Rue des vignes " avec des embranchements particuliers à proximité. D'où le nom de mon module.

letraindemanu (652b) Rue des vignes ho didier24 maquette au 10e

Photo 652 : Construction du show-case pour "la rue des vignes". Source : Didier24 pour letraindemanu sur Canalblog.

Ma " Rue des vignes " se situera donc dans la banlieue parisienne d'après-guerre. J'envisage une petite gare ou une halte qui fera aussi office de garde-barrière. Implantée sur une voie unique, elle permettra de faire circuler mon parc roulant. Du coup, mon projet s'inscrit dans la philosophie de " La rue de Suède revisitée en Märklin digital ".

Je ne manquerai pas de revenir vers vous de temps à autres pour vous faire part de l'avancée de mes travaux.

Didier24



Vous pouvez retrouver Didier sur le forum " Loco-Revue " sur le fil qui est consacré à cette " Rue des vignes ".

Emmanuel

newsletter letraindemanu