Bâtiments industriels 

[ Décor ] ● Épisode 221 - Poursuite de la construction de l'usine en bas-relief proposée par l'artisan « Cités miniatures ». Dans cet opus, je vais poser portes, fenêtres, soubassement béton et armature métallique. Du travail délicat pour un un résultat attrayant. 


logo tuturiel

Dans l'opus précédent (Épisode 220), j'ai construit la structure et peint les murs. Je vais maintenant aborder les pièces en grappes, des pièces en carton fin et bristol qu'il convient de préparer. Il y a deux grappes principales : l'une de couleur gris foncé, l'autre blanc ivoire. Particularité de ces grappes : leur verso est auto-collant. Pour peindre ces pièces, il est impératif d'utiliser de la peinture en bombe ou un aérographe. Une peinture au pinceau entraînerait une déformation irrémédiable du carton. J'ai fais le choix de peindre les deux grappes en gris graphite.

letraindemanu (1297) usine réseau ho cités miniatures

Sur la photo 1291 ci-dessous (cliquez sur les images pour du grand format. Sur la photo, quelques pièces sont déjà dégrappées), je vous présente le détail de ces grappes après peinture. Celle du haut était originellement en blanc ivoire. La pièce d'armature de verrière nécessite d'être peinte également sur les tranches.

Si vous souhaitez donner une légère patine sur les pièces des fenêtres, je conseille de le faire maintenant. En effet, elle nécessitera d'être fixée avec un voile de vernis incompatible avec le Rhodoïd des vitrages. J'ai personnellement fais une première passe de terre à décor rouge brique suivie d'une passe de noir poussière.

Pièces auto-collantes : « One shot »

Ces pièces sont découpées dans des cartons dont le recto est auto-collant. C'est pratique, car ça évite les bavures de colle sur ces pièces fines. Ne jeter surtout pas vos chutes ! Conservez-les dans votre boîte à rabiots, au besoin dans des sachets zippés étiquetés car elles peuvent être utiles à l'avenir. La pellicule se retire assez facilement, mais il faut être minutieux lors du dépelliculage des pièces, en particulier les fenêtres et les armatures. L' adhésif permet une pose précise tant que l'on n'appuie pas fortement. Après, c'est irrémédiable. Les cabines d'aiguillage du  même fabriquant, montés il y a quelques semaines, sont une excellente référence pour s'exercer à cette technique.

letraindemanu (1291b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1291 : les deux grappes de détails de l'usine proposée par Cités miniatures. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Porte et portail

À cette étape : on monte les portes. Peinture en bombe et colle à bois.

La porte et le portail sont constitués chacun de deux pièces : un pièce pleine et une fine armature. Les pièces pleines sont peintes en vert foncé. Les armatures ont été peintes en gris graphite. N'oubliez pas de peindre les tranches des croisillons. Les portes se collent par l'intérieur avec un peu de colle à bois, en les glissant par les fentes du socle. Une fois en place, on applique l'armature grâce à son auto-adhésif. La patine à la terre à décor est fixée avec un voile de vernis en bombe.

letraindemanu (1292b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1292 : La porte et le portail sont en place, vus ici avant patine. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Suggestion portes ouvertes : si vous souhaitez montrer l'intérieur du hangar et donc avoir le portail ouvert, les chutes de grappes sont suffisantes pour créer une armature semblable pour l'autre face. Á prévoir avant la pose des pièces d'origine pour fabriquer les gabarits. 

Préparation des huisseries

À cette étape : on patine les armatures des fenêtres. Pièces auto-collantes, terres à décor et vernis en bombe.

Les armatures de fenêtres et de verrière sont légèrement patinées avec de la terre à décor Rouge brique et Noir poussière. La patine est fixée avec un voile de vernis mat en bombe.

Construction des fenêtres

 A cette étape : on fabrique les fenêtres de la façade antérieure. Lame X-Acto pointue neuve et papier de verre très fin.

Le dégrappage des fenêtres se fait avec une lame pointue neuve. Il faut être méticuleux car ces pièces sont fragiles. Après avoir retiré la pellicule de protection, l'huisserie est collée sur la plus petite des deux bandes de Rhodoïd fournies dans le kit. On presse fortement en utilisant une chute de carton pour répartir la pression uniformément sans risquer d'écraser l'un des barreaux. Une fois en place, je découpe le Rhodoïd autour de la baie vitrée. Il faut faire plusieurs passes de la lame pour entailler ce plastique transparent en faisant attention de ne pas abîmer l'huisserie. L'entaille réalisée permet ensuite de casser proprement le Rhodoïd. Lorsque les quatre côtés sont faits, on vérifie les côtes. En principe, çà ne rentre pas du premier coup. On passe donc les tranches sur du papier de verre très fin par petites passes successives jusqu'à ce que la fenêtre rentre dans son ouverture de façade en forçant à peine. 

Avec un pinceau fin, je dépose de la colle a bois dans l'encadrement de fenêtre du bâtiment, puis j'insère la fenêtre par le devant de façade. Une petite chute de carton rigide, maintenue avec les doigts à l'intérieur de la structure, permet de positionner la pièce à ras de la surface interne. La fenêtre est donc très légèrement en retrait de la façade.

letraindemanu (1293b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1293 : Montage des fenêtres de façade. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Les fenêtres latérales droites

A cette étape : je travaille les vitres latérales. Mêmes matériaux.

La fenêtre carrée se traite comme les précédentes. En revanche, la fenêtre triangulaire m'a posé quelques soucis. D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi il y en avait deux exemplaires identiques. Mystère. Par ailleurs, est-ce une erreur lors de mon montage de la structure, mais elle était trop haute. En effet, cette pièce doit se trouver dans le prolongement de la pente de toiture. Rien de grave cependant, j'ai donc coupé un peu sa base pour qu'elle s'aligne correctement. Le reste de la technique est identique aux fenêtres précédentes. Le collage en revanche se fait par l'intérieur et non dans l'encadrement. 

letraindemanu (1294b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1294 : Montage des fenêtres latérales. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Soubassements en béton

A cette étape : pose des soubassements en béton. Pièces auto-collantes, travail bâtiment posé sur son dos. 

Les pièces de soubassement se trouvent en bas de la grappe ocre (celle des fenêtres). Elles sont peintes en Gris pierre avec une peinture en bombe. Elles sont ensuite dégrappées facilement. Je dégrappe également l'armature.

L'armature, toujours avec sa pellicule au verso, est posée sur la façade. On vérifie son bon positionnement au niveau des murs pignons et son exact alignement en haut du mur. Je pose ensuite le premier soubassement, celui situé à gauche du portail. Tant que la pièce auto-collante n'est pas pressée, on peut ajuster au millimètre. Je vérifie que l'armature n'a pas bougé. Au besoin on réajuste. Ainsi de suite, je poursuis la pose des soubassements de la droite vers la gauche jusqu'à la petite porte. On fixe les pièces par pression (attention au ripage).

Au niveau de la porte, il faut tailler le soubassement pour dégager le pas de porte. Pensez à peindre en gris les deux tranches ainsi créées, puis fixer la pièce.

Retirer l'armature.

letraindemanu (1295b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1295 : Pose des soubassements en béton. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Armatures 

À cette étape : on pose les pièces d'armature. Pièces auto-collantes. 

La pièce d'armature de la façade antérieure est une longue pièce très fine et donc fragile. Si le dégrappage ne pose pas de soucis particulier, ôter la pellicule au verso nécessite du soin. Il faut être méticuleux. Malgré sa souplesse, l'armature conserve sa géométrie. Il suffit juste de poser la pièce en alignant bien les angles supérieurs de la façade. Le bas des poteaux va se caler entre les soubassements béton posés à l'étape précédente qui servent alors de guides. Tant que la pièce n'est pas pressée sur son support, on peut corriger. Une fois en place, on presse avec une chute de carton pour répartir la pression. 

On travaille de même sur le mur pignon droit, l'armature latérale ayant la particularité de ne couvrir que le haut du mur (zone des fenêtres), la partie basse étant constituée de quelques montants a assembler séparément.

letraindemanu (1296b) usine réseau ho cités miniatures

Photo 1296 : Pose des armatures. Source : le traindemanu sur Canalblog

Dans le prochain opus, j'aborderai la toiture et sa verrière ainsi que l'éclairage intérieur.

A suivre...

Cet article est rédigé en toute indépendance éditoriale et ne revêt donc aucun caractère publicitaire, la maquette présentée ayant été achetée en exposition. La technique de montage présentée et les produits utilisés peuvent différer des préconisations proposées par le fabriquant. Les données techniques et tarifaires sont communiquées à titre strictement informatif à date de publication, sous réserves de modifications ultérieures. 

Emmanuel

Le_train_de_manu_newsletter



letraindemanu logo exprimez-vous