Électricité basse tension

[ Éclairages intérieurs ] ■ Épisode 216 - La façade arrière de « l'Hôtel du Nord » est enfin terminée. Dans cet épisode, j'installe l'éclairage intérieur et j'implante le bâtiment à son emplacement définitif. Bonne occasion pour une critique de ce beau produit.


Dans les précédents épisodes, j'ai retracé l'adaptation et le montage de « l'Hôtel du Nord » proposé en Ho par Architecture & Passion. Cette maquette, également proposée à l'échelle N, est issue de la gamme « Easy déco ». Elle ne nécessite pas de traitement particulier, se monte facilement et est donc accessible aussi bien aux modélistes débutants qu'aux ferroviphiles exigeants.  

letraindemanu (1261b) Hôtel du Nord Architecture et PassionPhoto 1261 : Façade avant et façade arrière de l'Hôtel du Nord transformé en deux demi-batiments de fond de décor. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Hôtel du Nord : un joli produit

C'est un joli produit auquel les praticiens experts pourront apporter une multitude de détails pour restituer une atmosphère en haute définition, de celles dont Samuel Lardoux, modéliste talentueux s'il en est, nous a habitués au travers de ses approches maritime d'origine havraises. Ce bâtiment, typiquement français, est une excellente base de travail pour un superdétaillage. Les découpes sont soigneuses, les ponts de découpes très fins et les points d'assemblages efficaces. Les matières sont souples, mais n'en confèrent pas moins une solidité à l'ensemble le bâtiment une fois assemblé. Les teintes d'origine des parements sont réalistes et les huisseries, dont la finesse n'a d'égal que la fragilité, sont joliment restituées. La notice de montage, en 12 étapes, est claire et efficace, les outils nécessaires se limitant à quelques ustensiles de base.

Pour ma part, j'ai coupé en deux ce bâtiment originellement complet pour en proposer deux façades en fond de décor. C'est un calcul purement arithmétique, deux demi-bâtiments coûtant plus chers qu'un seul coupé en deux. D'autant que, quelles que soient les dimensions des maquettes retenues par nos fabriquants, celles-ci ne correspondent de toute façon jamais à nos improbables plans de voies et nous obligent à des découpages, surtout en fond de décor. Les murs pignons, devenus rebuts de mes découpes en faible profondeur, ont ici été recyclés pour agrandir visuellement l'immeuble original et suggérer ainsi un patrimoine immobilier plus imposant augurant une potentielle fréquentation sur la ligne de la CIC et justifiant d'un accroissement de l'offre voyageurs. La matière cartonnée facilite ici grandement les travaux sans nuire à l'esthetique et autorise toutes sortes d'adaptations et de kitbashing. Cet hôtel pourra être complété par de nombreuses autres références, du fabriquant ou d'autres artisans (Cites miniatures, Minifer,...) proposant des kits laser-cut, pour constituer un quartier complet ou une belle rue de ville.

Le modèle de base méritera toutefois d'être agrémenté de pièces artisanales, non fournies dans le kit, qui rehausseront  le réalisme. Ainsi, je regrette que les gouttières ne soient pas livrées d'origine bien qu'il s'agisse d'un élément visuel incontournable. On en trouvera chez Decapod, de mémé que des antennes de télévision. Chez Mat, on pourra s'offrir des boîtes à lettres et des poubelles anciennes. Plusieurs artisans proposent également des volets. 

L'éclairage intérieur

Plusieurs éclairages ont été installés dans la vitrine de l'hôtel et derrière quelques fenêtres. On trouve tout le matériel nécessaire chez Lapierre-Modelisme. J'ai pioché dans mon stock de leds blanc froid, mes rideaux étant colorés. Ceux qui opteront pour des rideaux blancs devront opter pour des éclairages blanc chaud. Les résistances choisies sont des 2,2 KOhms. Chaque led dispose, sous le plateau, de son branchement individuel ce qui permet soit de les connecter à un interrupteur bipolaire on/off/on et ainsi obtenir deux groupes de lumières éclairés en alternance. Les férus d'électronique pourront les raccorder à un module d'éclairage aléatoire. Lors des branchements définitifs, l'intensité des éclairages sera peaufinée par l'ajout éventuel de résistances en série.

letraindemanu (1262) Hôtel du Nord Architecture et PassionPhoto 1262 : la façade arrière de l'hôtel avec son éclairage. Source : letraindemanu sur Canalblog

Il me faudra également trouver un artifice décoratif pour masquer deux fuites de lumière : La première, coté mur pignon gauche pourra être aisément occultée par un arbre. Plus compliquée sera celle au niveau du toit. Peut-être un panneau publicitaire pourrait atténuer cette fuite.

letraindemanu (1263) Hôtel du Nord Architecture et PassionPhoto 1263 : la façade arrière de l'hôtel du Nord. Source : letraindemanu sur Canalblog

Une implantation rendue compliquée

La maquette n'est pas ici en cause, mais l'implantation de mon immeuble en fond de décor a été rendue compliquée par la présence, désormais inamovible, des bâtiments de la société Laure Noirt. C'est une erreur majeure de planification sur un module accessible uniquement par sa face avant.

La prochaine étape consistera à installer l'éclairage dans l'immeuble Joswood, implanter un lampadaire sur cette voirie et travailler les sols.

Emmanuel

letraindemanu logo exprimez-vous

Le_train_de_manu_newsletter