Exposition

Episode 172 - Second volet des Journées Européennes du Patrimoines au dépôt de l'AJECTA, avec les autres matériels, l'exposition sous la rotonde et l'inauguration de la 140 C 231 après douze années de restauration.

Dans le premier opus consacré à ce week-end vapeur à Longueville (Seine-et-Marne), nous avons pu découvrir quelques pièces de la collection de l'Ajecta (020 T, 030 T, 040 TA, 140 C, 141 TB et CC 68500). Poursuite de la visite.

letraindemanu (917b) Ajecta musée du chemin de ferPhoto 917 : Journées européennes du Patrimoine 2018. AJECTA, dépôt de Longueville. Source : letraindemanu sur Canalblog.

La 230-D-116

Cette locomotive fût fabriquée par Henschell en 1911 pour la Compagnie du Nord et fait partie d'une série de 150 unités construites ente 1897 et 1913. Avec une masse de 117 T pour une longueur de 19,052 m, son emport est de 23 m3 d'eau et 6 T de charbon. Équipée de quatre cylindres de type Compound, la pression de sa chaudière est de 16 bars. De type 230, avec des roues de 1750 mm de diamètre, une puissance de 1450 cv et une vitesse maxi de 120 km/h, c'est une locomotive polyvalente, pouvant tracter des trains express, des rames marchandises et des trains omnibus. Ses caractéristiques les destinaient toutefois à des trains légers en raison de sa puissance et de son adhérence.

letraindemanu (918) Ajecta locomotive 230 DPhoto 918 et 919 : La 230 D de l'Ajecta au dépôt de Longueville. Source : letraindemanu sur Canalblog

letraindemanu (919b) Ajecta locomotive 230 DLa 116 est arrivée à l'Ajecta en 2009 et n'avait été présentée que de façon occasionnelle. Après une longue période de remise en peinture à l'atelier, elle est aujourd'hui présentée au public. Un escalier d'accès permet au spectateur d'en admirer l'intérieur de la cabine de conduite.

020 Suzanne

De type 020, il s'agit d'une locomotive à vapeur à chaudière verticale construite en 1896 par la société belge Cockerill Seraing. Sa faible puissance la destinait à des manoeuvres sur des sites industriels ou miniers. 

letraindemanu (920b) Ajecta locomotive 020 SuzannePhoto 920 : La locomotive à vapeur 020 Suzanne de l'Ajecta au dépôt de Longueville en septembre 2018. Source : letraindemanu sur Canalblog

Elle fut acquise par l'Ajecta en 1973 et a pour origine la cimenterie de Danne-Camiers. C'est donc l'un des éléments les plus anciens de leur collection. la plaque " Suzanne " provient d'une unité en voie de 0,60 qui a été détruite. Elle a été remise entièrement en état en 2005 avec une reconstruction complète du châssis.

La 140-C-231

Construite en 1916 par la North British Locomotive Corporation, cette locomotive s'inscrit dans une commande de 340 unités passées par le réseau des Chemins de fer de l'Etat qui ne disposait pas assez de locomotives pour trains de marchandises depuis le rachat en 1909 de la Compagnie de l'Ouest. Du fait de la guerre, seuls 70 exemplaires avaient pu être livrés depuis 1913. Ce sont donc les ateliers de Glasgow qui poursuivirent le programme. 70 unités furent également commandées par l'armée française pour le convoyage de ses pièces d'artillerie lourde par voie ferrée et fabriquées elles aussi par les ateliers d'outre-Manche. Elles seront cédées au PLM et à la Compagnie de l'Est à la fin du conflit.

La 231 fut mise en service en 1917 puis immatriculée 3 140-C-231 en 1938 par la SNCF et affectée au dépôt girondin de Saint-Mariens. Après un passage en allemagne durant le second conflit mondial, elle revient en France en 1945 où elle est affectée au dépôt de Sotteville. Elle poursuit sa carrière dans la région Ouest dans différents dépôts pour être garée en 1968 à Trappes. Elle fait ensuite un passage aux CFTA comme réserve froide puis est vendue en 1972 à l'Ajecta. Elle revient au dépôt de Longueville par ses propres moyens.

Après une restauration complète et avec une chaudière pratiquement neuve, elle fait ses premiers tours de roues à l'été 2018.

Elle fait l'objet une présentation au public lors de JEP en septembre 2018. Ce fût donc un grand moment pour les amateurs présents en ce samedi.

L'exposition

Sous la rotonde, une vingtaine d'exposants étaient présents, pour la plupart, acteurs économiques. Peu de réseaux donc, mais le réseau à l'échelle 1 est en soit une attraction suffisante.

C'est le club de Provins qui proposait l'installation la plus imposante avec une partie de ses modules Ho. D'ailleurs, vous pourrez retrouvez l'intégralité de cette maquette lors des festivités organisées pour le 35ème anniversaire du club, les 27 et 28 octobre prochains, au gymnase Raymond-Vitte, place du 29e Dragon.

letraindemanu (921b) Ajecta réseau Ho club provinsPhotos 921 à 924 : Réseau modulaire Ho et réseau d'initiation en N présentés par le club de provins lors des JEP 2018 à l'Ajecta. Source : letraindemanu sur Canalblog.

letraindemanu (922b) Ajecta réseau Ho club provins

letraindemanu (923b) Ajecta réseau Ho club provins
Le club présentait par ailleurs son réseau d'initiation en N, réseau qui vous avait été présenté lors du reportage à Saint-Mandé (voir épisode spécial 100ème).

Traverse des Secondaires

TDS proposait un circuit en I. Sans décor. Dommage.

letraindemanu (925b) Ajecta réseau I de Traverse des secondaires



Le Chemin de fer de la Chapelle

Ce club exhibait son réseau en O déjà vu à Ferrovi'art 2017 (Voir épisode 6).

Pour conclure cette exposition, je vous propose de visionner un reportage vidéo assez complet réalisé par "Américan train".

FRENCH TRAIN SHOW September 15-16 2018 AJECTA


Emmanuel
Remerciements particuliers à Olivier pour ses contributions photographiques

newsletter letraindemanu 2