Mécénat 

Épisode 156 - Trois voitures et deux wagons viennent d'être offerts à la CIC. Ils vont permettre, en particulier, de renforcer l'offre commerciale voyageurs et notamment la navette ouvrière de la compagnie.

Antoine est un ingénieur de 31 ans travaillant à la SNCF. C'est aussi un modéliste ferroviaire adepte du système 3 rails et du forum éponyme. Suivant les aventures de la Compagnie Industrielle et Commerciale (CIC, compagnie ferroviaire fictive, NDLR) à travers ce blog, il a souhaité contribuer au développement de cette entreprise de transports ferroviaires en offrant trois voitures voyageurs et deux wagons de marchandises.

letraindemanu (840) voiture voyageur tinplate Marklin 4040Photo 840 : Voiture voyageurs tinplate Märklin 4040. Source : letraindemanu sur Canalblog

Des "trois pattes" pour la navette ouvrière

La première voiture est un modèle Märklin déjà ancien (réf 4040), tout en métal. Du "tinplate" dans le jargon collectionneur. C'est certes ancien et loin des standards actuels, mais c'est sans aucun doute un véhicule qui, une fois bien patiné, pourrait retrouver une seconde jeunesse et devenir un véhicule de service estampillé "VB" ou "MT".

Les deux autres voitures sont des modèles bien plus récents puisqu'il s'agit de "trois pattes" ex-Prussiennes à portières latérales et marche-pieds courant tout le long du véhicule (réf 4204 et 4205). La présence de la 3e classe sur l'une d'elles situe clairement leur utilisation avant le dimanche 3 juin 1956, date de l'abrogation de cette classe. Cela correspond donc peu ou prou à la période représentée sur le reseau même si l'uchronie permet quelques entorses, histoire de se faire plaisir sans s'enferrer définitivement dans une contrainte de période.

letraindemanu (841) voiture voyageur 3 pattes ex prussienne Marklin 4204Photos 841 et 842 : Voitures voyageurs " pattes ex-prussiennes à portières latérales, Märklin 4204 et 4205. Source : letraindemanu sur Canalblog

letraindemanu (842) voiture voyageur 3 pattes ex prussienne Marklin 4205

Le débattement latéral de l'essieu central leur permet une circulation sans difficulté sur les courbes de faible rayon et leurs attelages courts à élongation pourraient être remplacés à l'avenir par des timons fixes pour constituer une rame non sécable.

Ces voitures mériteraient un éclairage intérieur et quelques voyageurs pour leur donner plus de vie, ainsi qu'une légère patine pour leur service peu prestigieux de navette ouvrière au confort quelque peu spartiate sur cette ligne à prédominance industrielle. 

Je ne suis pas certain, d'un point de vue strictement historique que ces voitures aient pu cohabiter, du moins dans cette livrée, avec ma voiture Bruhat acquise l'année dernière. Elles n'ont en effet été transformées qu'à partir de 1958. La encore, l'uchronie laisse des ouvertures.

La 050 TA 23 conviendrait très bien à la traction de telles voitures.

Un plat et un tombereau

La dotation d'Antoine est complétée d'un wagon plat et d'un tombereau.

Le premier, en livrée verte, est doté d'attelages Relex. Après patine, il pourrait utilement compléter le wagon-atelier "VB" en vue de constituer une rame d'entretien des voies.

Le second est un tombereau semblable à mon Omm52 déjà patiné. Immatriculé en Suisse, sa couleur fushia le classe clairement dans une époque contemporaine bien plus recente que mon réseau. Mais avec une bonne patine, il pourra côtoyer sans problème les wagons du parc. Avantage, puisqu'il est de mêmes dimensions que mon Omm52, je possède déjà plusieurs chargements compatibles.

letraindemanu (843b) wagon plat et wagon tombereau MarklinPhoto 843 : Wagon plat et wagon tombereau Märklin. Source : letraindemanu sur Canalblog

Tous ces wagons augurent quelques belles sessions de patine.

Antoine m'ayant rendu visite pour m'apporter ces cadeaux, cela fut une bonne occasion de faire connaissance et d'échanger tout en lui présentant ma modeste installation. Promis, la prochaine fois, il viendra avec quelques-unes de ses locomotives, histoire de les faire rouler un peu sur la ligne de la CIC. D'ores et déjà, nous pourrions nous retrouver en août, peut-être avec d'autres modélistes pour une séance patine.

Je tiens de nouveau à remercier Antoine pour sa gentillesse et sa générosité qui témoignent, une fois de plus, la solidarité qui règne dans la communauté 3 rails.

Emmanuel

newsletter letraindemanu