Épisode 44 - Si vous êtes à la recherche d'une scène particulièrement visuelle et sonore sur votre réseau d'époque actuelle, je vous propose de découvrir  en video quelques images d'un chantier de voie et sa signalisation temporaire nocturne. Une scène spectaculaire à reproduire en modélisme.

Au cours de mes promenades nocturnes avec mon fidèle compagnon a quatre pattes, j'ai pris l'habitude de me rendre à la gare. Il n'y passe pas des trains extraordinaires mais j'aime entendre le passage des rames et sentir le parfump particulier qui flotte dans l'air. Nous sommes sur la ligne Paris-Est et le trafic voyageur est important puisqu'il s'agit d'une des plus grandes gares de l'Est francilien. Un chantier de voie s'est installé depuis quelques jours sur le secteur de Noisy-le-Sec, dans le sens Paris-province plus précisément. Il s'agit probablement d'un chantier de voie mécanisé avec maintient de la circulation contiguë. Les véhicules de chantier sont siglés de l'entreprise spécialisée en génie ferroviaire ETF (filiale d'Eurovia, groupe VINCI, photo 218 ci-dessous)

letraindemanu (218) chantier de voie ETF noisy-le-secPhoto 218 : Engin de chantier de la société ETF sur un chantier RVB SNCF réseau le 26 juillet 2017 à Noisy-le-Sec. Source : © letraindemanu sur Canalblog.

Mon attention a été immédiatement attirée par les dispositifs de signalisation. 

S'il existe des dispositifs d'annonce automatique avec déclenchement par pédale de voie (voir par exemple le site de la société spécialisée Sferis), ce chantier semble soumis au régime de l'annonce humaine. 

Quelques mètres avant le début du quai (dans le sens de circulation), un TIV 60 (cible ronde, lettrage noir sur fond blanc) clignotant est implanté à droite de la voie contiguë. Une flèche oblique blanche orientée à gauche est associée à ce TIV a distance. En tête de quai, un agent annonceur est équipé d'un dispositif de déclenchement. Une trompe électro-pneumatique (TGP, trompe à grande puissance) à tonalité grave est actionnée à l'approche d'un train. À cette console mobile, un bâton lumineux bleu est allumé en permanence. Il se met à clignoter lorsque le dispositif lumineux est déclenché par l'employé. On peut donc supposer qu'il s'agit d'un témoin de rappel pour l'opérateur.

A la sortie de la gare, juste après le bout de quai, deux autres techniciens opèrent sur console. Après avoir entendu le coup de trompe de l'agent précédent, Ils déclenchent à leur tour, selon la situation, un ou deux coups d'une trompe électrique aiguë. Je n'ai pas réussi à déterminer les raisons de cette variation : Est-ce pour différencier les trains selon leur voie de circulation, ou pour reconnaitre les trains marquant l'arrêt en station de ceux ne faisant que passer en gare ? 

Sur la photo 219 ci-dessous, prise en tête de chantier on aperçoit :

• Sur la voie en travaux le dernier engin ETF du chantier. Sur ses arrières, entre les voies, on distingue une balise rouge (lumière fixe) de fin de chantier posée en ras de sol ;

• Juste à coté de l'engin, est positionné le TIV d'exécution (qui devrait être une cible ronde à lettrage blanc sur fond noir, probablement clignotant) ;

• A gauche de la seconde voie contiguë, le premier feu bleu est clairement visible. Deux opérateurs sur console se situent à proximité en retrait.

letraindemanu (219) chantier de voie ETF noisy-le-sec

Toute la longueur du chantier est balisée par des feux bleus clignotants. Une bonne douzaine etait visible.

letraindemanu (220) signalisation temporaire chantier source Sferis

Il s'agit plus précisément de feux à double-éclats par tube à décharge également appelés feux à xénon. Ils sont dotés d'une lentille de Fresnel et d'un capuchon strié pour en augmenter la dispersion lumineuse. Ils sont identiques aux feux qui équipaient en série les ambulances de transport sanitaire à la fin des années 90 avant que les feux à Leds ne viennent progressivement les remplacer. Ces feux sont montés sur pieds à hauteur d'homme . De longs câbles électriques oranges courrent tout au long du dispositif grâce à des dévidoirs de câbles. Ces liaisons filaires servent sans doute à l'alimentation et la commande.

Tous ces éléments mobiles de signalisation sont lestés avec des sacs de sable.

Sur la photo 220 ci-contre et extraite du site officiel de la société Sferis, on aperçoit un tel feu monté cette fois sur une console d'annonce. Elle est donc également équipée de l'avertisseur sonore.

La vidéo

Il s'agit des rushs bruts proposés en "tourné-monté". Les images ont été captées avec un téléphone portable. Elles ne sont pas d'une grande qualité, mais permettent néanmoins de se faire une idée assez précise du fonctionnement.

En modélisme

Voilà un thème qui sort des scènes habituellement vues en modélisme. Les amateurs de gyrophares trouveront ici une bonne occasion d'en installer ailleurs que sur les sempiternelles scènes reproduisant des accidents de circulation, des incendies de bâtiments ou des travaux routiers. 

Des Leds bleues montées sur un simple mat provisoire feront l'affaire. Dans la réalité ces balises n'ont pas de clignotement synchronisé. Il faudra donc concevoir un module clignotant permettant de reproduire ces effets.  Il y a lieu de reproduire également les câblages électriques visibles en fil orange fin le long des voies. Les consoles d'annonce nécessitent de reproduire également les trompes d'avertissement et de rappel. Un module sonore est donc à prévoir. 

Ce peut être également l'occasion de construire les deux TIV clignotants. Installé dans votre gare principale, un tel dispositif nécessite d'y faire ralentir vos trains, ce que vos spectateurs apprécieront. 

Il ne manquera plus alors que quelques personnages Preiser, Merten ou Noch en tenue haute visibilité orange pour donner vie à cette installation qui pourrait mettre en valeur vos véhicules ferroviaires de chantier. 

Peut-être verrons nous prochainement la représentation de telles installations à l'occasion d'une future expo... Ou dans un article de vos revues preférées.

Emmanuel