logo reportage 02

Épisode 7 - Poursuite de la visite à Ferrovi'art 

Poursuite de la visite avec le petit réseau "La gare de Vivariac", réalisé en Hom par Jean-Jacques Bachoux et Dominique Aumenier (Photos 21 à 24 ci-dessous).

Au moment de mon passage, une circulation bouclée animait ce petit réseau. C'est peut-être un peu dommage que l'auteur n'ai pas réalisé quelques manoeuvres montrant que l'on peut "Jouer au train" même sur une petite surface. Mais une présentation automatique lui était-elle plus aisée pour discuter avec les visiteurs.

Ferrovi'art 2017 (11)

Ferrovi'art 2017 (12)

Ferrovi'art 2017 (14)

Poursuivons avec cette magnifique reproduction du toboggan de la gare de Caen dans les années 50.(photos 25 et 26 ci-dessous)

Cette maquette imposante en O bénéficiait d'une présentation rotative aussi simple qu'ingénieuse puisque la maquette repose sur un plateau équipé de quatre roulettes  inversées. L'auteur pouvait ainsi nous présenter les nombreux détails de son oeuvre sous tous les angles. Une ides à retenir pour la présentation de nos petits dioramas.

Ferrovi'art 2017 (15)

Ferrovi'art 2017 (16)

Quelques emplettes

J'espérais pouvoir trouver quelques pièces pour mes futures constructions de bâtiments industriels (huisseries, portes d'usines,...) mais je n'ai pas trouvé ce que je recherchais.

Peu importe, cela m'a donné l'occasion de découvrir Bois Modélisme qui propose de joli produits, et qui peut également étudier tout bâtiment sur mesure. De ce que j'ai pu voir de sa gamme, le tarif m'est apparu à des prix convenables et sommes toutes pas plus chers que des gammes industrielles en plastique.

Copirail propose aussi de jolies reproductions de pancartes anciennes qui conviendront à la décoration de la pièce où trône votre réseau, voire pour des tailles plus petites, à orner la façade avant de vos modules. Copirail propose également des objets à caractère ferroviaire.

J'ai trouvé quelques plaques (Faller 170608 à 6€ les 3 plaques) de parement "briques" pour mes premiers bâtiments en bas relief qui serviront de complément au fond de décor et un pot de Cléocol (5€ les 250g),  produit que je ne connais pas mais qui semble avoir les faveurs des modélistes.

Enfin, je me suis décidé pour une voiture de banlieue type Bruhat de marque Roco (photos 27 et 28 ci-dessous) vendue dans sa boite d'origine, mais sans son sachet de détaillage (Roco 4222a). Pour 20€, j'ai ainsi une voitufe que je recherchais et qui servira pour la navette ouvrière de ma zone. Pour le détaillage, je trouverai bien des pièces lors de prochains évènements voire chez un artisan.

Bruhat Roco (1) © letraindemanu

Bruhat Roco (2) © letraindemanu

Pour ce qui est de la fréquentation, effectivement ce n'était pas l'affluence en ce début de samedi après-midi. On pouvait s'attarder sur les stands et discuter avec les exposants. Je regrette que plus de réseaux n'aient pu être exposés, mais vue la surface de cette salle, difficile de faire mieux sans sacrifier la place des exposants. Et l'intérêt reste quand même de pouvoir découvrir et rencontrer nos artisants. Quant au marché de l'occasion proposé par les commerçants, il reste une mine d'or pour le modéliste qui a raté une référence ou qui veut s'équiper à moindre frais.

Pour ma part j'ai passé un moment agréable lors de cette expo. 

Emmanuel